L'or est connu depuis la plus haute antiquité. Sa rareté, son éclat incomparable et son inaltérabilité en ont fait un matériau mythique, tantôt attribut de la perfection et de l'illumination divines, tantôt symbole de puissance et de richesse.

Déjà pratiquée, semble-t-il, par les Egyptiens dès 2250 avant J.C., la dorure sur bois ne connaîtra toutefois son apogée qu'au XVIIème siècle et XVIIIème siècle. Héritiers de cette tradition, la plupart des doreurs exerce aujourd'hui leur art dans le respect des techniques anciennes. Parmi ces techniques, la dorure à l'eau occupe une place particulière : c'est elle qui a conféré à la dorure sur bois et au métier de doreur ses lettres de noblesse.

Restauration d'un Hôtel Particulier, rue des Universités à Paris.